Glace caramel beurre salé

J’ai ressorti la liste de parfums que mes enfants m’ont soumise et c’est reparti pour une nouvelle recette de crème glacée maison ! Aujourd’hui, je vous propose de faire une glace caramel beurre salé.

crème glacée caramel beurre salé

Comment faire une glace au caramel beurre salé ?

Vous le savez peut-être si vous trainez par ici régulièrement, je n’aime pas le caramel mais voilà, mon mari et mes enfants adorent ça. Comme il faut bien faire plaisir à tout le monde, j’ai cédé et j’ai fait cette glace qu’ils me réclamaient depuis un moment.

La première étape de cette recette est évidemment le caramel beurre salé. Désormais il n’est plus nécessaire de vivre en Bretagne pour en trouver facilement. Plusieurs marques commercialisées en supermarchés en font de très bons, et vous le trouverez parfois sous le doux nom de salidou.

Si vous ne voulez pas courir les magasins ou si, comme moi, vous préférez le faire maison, la recette inratable vous attend déjà sur le blog. Pour ceux d’entre vous qui opteront pour du caramel au beurre salé maison, je vous conseille de le préparer la veille pour qu’il ait bien le temps de refroidir et d’avoir ainsi la bonne consistance. Il se conservera très bien, hermétiquement fermé dans un bocal en verre, au réfrigérateur pendant plusieurs semaines.

Comme toutes les recettes de crèmes glacées maison, celle au caramel ne fait pas exception. Pour la préparer, il faut faire une crème anglaise que l’on parfume et à laquelle on ajoute, après refroidissement, de la crème montée.

glace caramel beurre salé

Glace au caramel beurre salé onctueuse

Faire ses glaces à la maison peut être décevant en terme de résultat. Souvent, elles sont dures comme du béton à la sortie du congélateur et, convenons-en, ce n’est pas très agréable à la dégustation.

Bien sûr, mieux vous serez équipé, meilleurs seront vos résultats. Si vous en faites souvent, il peut être intéressant d’investir dans une turbine (comptez entre 400 et 600€ selon les marques). Autonome en froid, il n’est pas nécessaire de stocker le bac au congélateur en amont mais cet équipement a un coût certain, assurez vous donc d’être en mesure de la rentabiliser.

La sorbetière, ou le bol faisant office et qui s’adapte sur un robot pâtissier, fonctionne aussi très bien et est nettement plus accessible (comptez une centaine d’euros). Avant d’investir dans une turbine, j’avais le bol qui s’adapte sur le Kitchenaid Artisan. J’en étais très contente et, en saison, je le laissait en permanence dans mon congélateur pour ne pas avoir à anticiper une envie de glace maison.

Bien sûr, vous pouvez tout à fait faire des glaces et des sorbets maison sans sorbetière. Pour cela il faut veiller à remplacer le brassage de la préparation normalement opérée par la machine. Ainsi, pendant la prise au froid, il vous faudra la remuer régulièrement pour ne pas qu’elle fasse bloc.

Vient ensuite l’importance de la qualité des matières premières utilisées et ce, surtout si vous n’avez pas de sorbetière. Je vous l’ai déjà dit, ce qui donne le moelleux dans une glace maison, c’est le gras ! Veillez donc à utiliser du lait entier et de la crème liquide entière. Il est possible aussi de remplacer le sucre par du glucose ou du miel dont la température de coagulation est plus basse que celle du sucre. Si vous avez déjà essayé de congeler du caramel vous voyez exactement ce que je veux dire.

Enfin, il est possible d’ajouter du stabilisant pour crèmes glacées qui va également permettre d’assouplir la texture. Vous en trouverez facilement dans les magasins spécialisés et, à titre indicatif, il suffit d’ajouter 2% du poids du sucre en stabilisant.

Toutes ces astuces vont vous permettre de faire à la maison des crèmes glacées dans lesquelles il sera plus facile de faire des boules avec une cuillère à glace. Mais ne vous emballez pas, vous n’obtiendrez jamais à la maison la texture d’une glace industrielle et ce, tout simplement, parce que les fabricants y ajoutent de l’air ! Je vous invite à regarder de plus près votre pot de glace préféré. La différence entre le poids du produit et le volume s’explique par l’ajout d’air… Et certaines marques vont vous vendre jusqu’à 50% d’air au prix de la glace au caramel beurre salé !

Si vous faites cette recette, taguez moi sur Instagram, je partagerai votre réalisation avec plaisir !

recette glace caramel beurre salé

Glace au caramel beurre salé

Recette facile et détaillée pour faire une glace au caramel beurre salé maison.
5 de 1 vote
Imprimer Epingler Evaluer cette recette
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 1 heure
Portions: 4 personnes

Ingrédients

Instructions

  • Mélangez le sucre en poudre et le stabilisant, si vous en utilisez.
  • Dans un cul de poule, fouettez vivement les jaunes d'oeufs avec le sucre en poudre pour faire blanchir le mélange.
  • Ajoutez le caramel beurre salé et mélangez vivement.
  • Portez le lait à ébullition et versez le sur le mélange précédent en remuant.
  • Reversez le tout dans la casserole en raclant bien le fond avec une maryse.
  • Faites cuire la crème anglaise au caramel, en remuant constamment, jusqu'à ce qu'elle nappe la maryse ou qu'elle atteigne 84° si vous utilisez un thermomètre.
  • Versez la dans un plat propre, filmez au contact et réservez la au réfrigérateur ou à température ambiante jusqu'à ce qu'elle redescende à 23° environ.
  • Montez la crème liquide entière en chantilly souple.
  • Versez la crème anglaise au caramel dans la crème montée et mélangez délicatement à la maryse.
  • Mettez votre turbine, ou sorbetière, en marche selon le mode d'emploi et versez la préparation à l'intérieur.
    Laissez tourner jusqu'à ce que la glace soit prise.
  • Versez votre glace au caramel dans un plat compatible et réservez au congélateur jusqu'à dégustation.
glace caramel beurre salé recette

3 Commentaires

Commenter






45 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer